Astuces Bonus, infos conseils : le monde du casino Gratuit

Poker en ligne : sorties des licences pour certains opérateurs

Cela n’a pas été une attente facile, plusieurs sites de jeux en ligne, surtout ceux qui ont déjà une bonne place dans la popularité, ont compté les jours avant de voir enfin apparaître cette nouvelle loi sur la libre concurrence. Prévue sortir bien plus tôt, chacun a du freiner ses espoirs puisque des oppositions fusaient encore de certains pays membre de la Commission Européenne.

Malte avait soulevé le fait qu’il ne trouvait pas très juste que les joueurs français doivent passer par les opérateurs agréés obligatoirement pour jouer.

L’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne a donc préféré voir de prêt ce cas et a écarté cette disposition de la nouvelle législation. Cela ouvre donc librement la porte aux joueurs français de jouer sur le site français qu’ils veulent. Sur ces sites, deux variantes du poker seront alors accessible, le Texas Hold’em qui est le plus populaire et le plus facile à jouer et l’Omaha.

Dans ce décret, il est à noter que le site devrait fournir un historique des parties jouer par chaque pokeriste et à la fin de chaque séance de jeu, un tableau récapitulatif des gains et pertes doit être à la disposition du joueur.

Toujours dans le soucis de la légalité des jeux en ligne, l’Etat impose aussi l’installation de logiciel capable de détecter les ententes entre les joueurs ainsi que les robots poker qui jouent à la place des vrais participants et qui sont considérés par certains joueurs comme étant de la triche. L’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne a accordé plusieurs licences depuis la fin du mois de juin et dispose encore de quelques mois pour en délivrer d’autres.

Parmi les premiers autorisés se trouvent les grands sites célèbres de poker tels celui de Patrick Bruel, Everest Poker, Chilipoker, Electraworks, Partouche Gaming pour ne citer que quelques uns seulement.

Si des sites espèrent trouver une part de marché correcte dans cette ouverture à la libre concurrence, ceux qui sont déjà très populaire visent plus haut et voient encore plus grand.

Ils ont en tête de concurrencer ceux qui avaient déjà le monopole auparavant et arriver à se hisser au même niveau et pourquoi ne pas les dépasser même.

De nouveaux acteurs feront sûrement leur apparition d’ici quelques temps mais cette nouvelle réglementation amènera rapidement à établir une certaine sélection naturelle des sites qui pullulent sur la toile pour finir avec une petite demi-douzaine de sites qui se distinguent de tous.

Articles à découvrir

Laisser un commentaire